Pourquoi la Leishmaniose fait peur ?

Pour beaucoup c’est un nom qui fait peur car peu ou pas connue dans les zones géographiques où cette maladie ne se rencontre pas souvent…
 
Nos chiens viennent du sud de l’Espagne et c’est malheureusement l’une des 3 maladies méditerranéennes très répandues dans la zone géographique où se trouve nos refuges partenaires.
 
>> Il existe deux types de leishmaniose :
 
– La leishmaniose cutanée (externe)
Provoque des ulcérations sur la peau.
 
– La leishmaniose viscérale (interne)
Provoque des ulcérations dans certains organes (les plus touchés sont la rate, le foie et la moelle osseuse).
—> Natalie notre mascotte est porteuse de la leishmaniose sous sa forme viscérale – analyse négative en Espagne, découverte positive au cours de sa première année d’adoption par notre présidente.
 
>> Mode de transmission de la leishmaniose :
 
C’est une maladie parasitaire transmise par les phlébotomes (genre de petits moustiques des zones chaudes et humides) lorsqu’ils sont eux-mêmes porteurs et piquent un chien/humain qui deviendra à son tour porteur de la maladie.
Comme chez les moustiques, ce sont uniquement les phlébotomes femelles qui piquent pour se nourrir du sang.
C’est en soirée que le risque de piqûre augmente.
 
>> Ça veut dire quoi “être porteur” ?
 
L’être contaminé sera pour toujours porteur mais la maladie n’est pas directement transmissible à l’entourage (quel qu’il soit).
Avec le traitement adéquat, la maladie n’évolue pas, elle est contrôlée !
 
– Pour être plus clair :
Si votre chien est positif à la leishmaniose, il est porteur de la maladie mais vous ne pourriez être contaminé que si un phlébotome femelle piquait d’abord votre chien avant de vous piquer ensuite.
 
>> Les signes / les symptômes de la leishmaniose :
 
Les symptômes les plus courants sont un amaigrissement avec une perte de poils et des pellicules (aspect de vieux chien), mais on décrit aussi des saignements de nez, des boîteries, des nodules sur la peau…
 
– Pour la leishmaniose cutanée qui est externe, les signes seront plus visibles comme une perte de poils localisée, formation de “croûtes”…
 
– Pour la leishmaniose viscérale, les premiers signes seront déjà synonymes de dégâts irréversibles puisque cette forme est interne, il n’y a pas de signes précoces particuliers.
 
>> Le dépistage de la maladie :
 
Tous nos protégés sont testés pour la leishmaniose (entre autre) en Espagne mais nous conseillons et préconisons de faire faire au moins 2 tests au cours de la première année d’adoption puisqu’il arrive parfois qu’il y ait de faux négatifs (test effectué à un stade trop précoce ou maladie endormie, en latence).
 
Si votre chien s’avère positif à la leishmaniose, il faudra effectué des prises de sang de contrôles tous les ans.
 
>> Et quelle sera la vie du chien atteint par la leishmaniose ?
 
Si la maladie est diagnostiquée rapidement, après une série de 40 à 60 injections, le chien suivra un traitement (allopurinol) à vie et vous devrez effectuer des contrôles réguliers du taux de la leishmaniose par prise de sang.
 
– Pour la forme cutanée, les poils repousseront et les “croûtes” disparaîtront.
 
– Dans la forme viscérale, les séquelles dépendent des organes touchés et de la précocité du diagnostic.
 
Plus la maladie tarde à être diagnostiquée et plus les dégâts sont irréversibles, d’où la nécessité de faire des tests de contrôle surtout s’il s’agit de la leishmaniose viscérale.
 
>> Le coût des traitements :
 
– Prise de sang et analyse de contrôle en laboratoire:
entre 80 et 100 € selon les laboratoires et vétérinaires.
 
– Glucantime, 40 à 60 injections intramusculaires, 2 ampoules par jour (au diagnostic de la maladie):
moins de 60 € la boîte de 5 ampoules de 5ml, soit pour 40 à 60 ampoules = d’environ 480 € à 720 €
 
– Allopurinol, un cachet chaque jour, à vie:
moins de 3€ la boîte pour 1 mois (prix varie selon les fabricants)
 
NB: Ceci pour vous donner une idée du coût, tout en sachant que chaque situation est différente, le nombre d’injections de Glucantime et les doses pour l’allopurinol varient selon les cas et les chiens.
Seul un vétérinaire avec les résultats de la prise de sang de votre chien pourra vous fournir les dosages adaptés à la situation de votre chien testé positif à la leishmaniose.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *