Un chien adopté aura besoin de s’adapter

Certaines personnes nous posent diverses questions sur nos protégés à l’adoption et c’est tout à fait normal, une adoption n’est pas une décision à prendre à la légère…

Mais j’attire l’attention des personnes qui espèrent trouver le chien parfait : ne tire-t-il pas en laisse, va-t-il tout de suite s’adapter, ne saute-t-il pas, est-il propre, est-il calme à l’intérieur, sait-il rester seul, ne va-t-il pas faire de dégâts etc etc…
Des questions logiques lorsqu’on envisage d’adopter un nouveau compagnon, mais nous tenons tout de même à bien préciser que pour tout changement, il va y avoir une période d’adaptation et que sans vous pour guider le chien dans sa nouvelle vie, il y a peu de chance que cela fonctionne et nous aurons un retour à l’adoption…

N’oubliez pas qu’un chien qui arrive du refuge, vient donc d’effectuer un long voyage de plusieurs jours pour vous rejoindre, qu’il arrive dans un nouvel environnement dont il ne connaît pas encore les règles (pour lui les règles au refuge s’appliquent encore), avec des personnes qui lui sont inconnues ; Quoi de plus compréhensible que de vous demander de lui laisser le temps de s’habituer à vous, à son nouveau chez lui, à toutes ces nouvelles choses qui s’offrent à lui et aux nouvelles limites que vous allez lui fixer.

Un chien est un être vivant et qui dit vivant, dit qu’il va bouger, qu’il a éprouvé et éprouvera des émotions, qu’il vous testera pour savoir où sont ses limites…

Certains de nos protégés n’ont jamais connu les joies d’une vie en famille, ce sera à vous de lui apprendre les règles à respecter dans son nouveau foyer : ceci demande donc patience, tolérance et compréhension.

Nous ne sommes pas des éducateurs canins et les bénévoles des refuges non plus !

Les bénévoles les sauvent, les soignent, leurs (ré)apprennent à apprécier les caresses venues d’un humain, les (re)sociabilisent si besoin…
Par exemple au refuge Patas, les bénévoles participent à de très nombreuses manifestations avec les chiens, ceux-ci sont donc habitués à marcher en laisse, à côtoyer d’autres humains (petits et grands) etc etc…
Malgré toutes les attentions dont les bénévoles espagnols font preuve à leur égard, il n’en demeure pas moins que les chiens vivent au refuge, dans des box et partagent leur quotidien avec bon nombre de leurs compagnons d’infortune…

Il y aura forcément des bases d’éducation à revoir avec le changement de vie qui accompagne toute adoption.

Pour les loulous en FA, ceux-ci sont déjà habitués à (re)vivre en famille, mais ils devront tout de même s’adapter à votre mode de vie et vous devrez donc, pour eux aussi, prendre le temps de leur apprendre des règles qui peuvent être différentes de celles qu’ils ont apprises en famille d’accueil (FA).
La première semaine (en moyenne) est toujours une phase de transition :

  • Les premiers jours le chien va découvrir, sentir son nouvel environnement
  • Les jours suivant, il commence à prendre ses marques et c’est là qu’il va faire quelques bêtises pour savoir ce qui lui est autorisé et interdit

Qu’il s’agisse d’un chiot, d’un(e) chien(ne) de refuges ou non, il ne deviendra pas un chien « parfait » si vous ne prenez pas le temps de lui apprendre à le devenir, le tout avec calme et douceur.

Vous l’aurez compris, sans une dose de volonté de votre part, nous ne faisons pas de miracles et nous ne vous proposerons pas le chien idéal pour lequel il ne faudra consacrer aucun temps à revoir son éducation, c’est bien pour cela qu’une adoption est un véritable engagement.